CROIX CAMARG
PETIT LEXIQUE CAMARGUAIS
CROIX CAMARG

Abrivado :
Définit le chemin sur lequel passent au galop Les taureaux de la course, encadrés par une formation en V de gardians à cheval.
Sur ce parcours, li agantaires ( les attrapeurs ) tentent de se saisir du taureau. Autrefois les taureaux arrivaient à pied de la manade jusqu'au village ou se déroulait la course. Il existe même des Concours d'abrivados.

Aficionado :
Du castillan : aficionado : "amateur".
Personne qui a le goût, la passion des courses de taureaux.

Agantar :
Empoigner, attraper.

Agantaïre :
Empoigneurs, attrapeurs ... des taureaux!

Anouble :
Veau âgé de un an.

Arène ou « Piste » :
Lieu sablé, entouré où se déroule la Course camarguaise et diverses manifestations équestres et taurines.

Attributs :
Ensemble des pièces (une cocarde, deux glands et les ficelles) accrochées pour la course, autour des cornes du taureau et autrefois, un garrot collé sur le dos du taureau avec de la poix.

B
Baile-Gardian :
l'homme de confiance du manadier.

Bandido :
Le contraire de l'Abrivado: Suite à la Course camarguaise, les vaches et les taureaux ayant couru dans les Arènes, rejoignent les pâturages précédés des gardians sur leurs chevaux.

Bano :
corne.

Barrular :
rouler, se faire rouler par le taureau.

Bayle-Gardian :
Responsable des gardians d’une manade. Il effectue divers travaux, tels que donner à manger aux bêtes, faire le foin, les clôtures…

Bedigas ou Beligas:
mouton, brebis d'un an, aussi taureau inapte pour la course.

Bènvengudo :
bienvenue.

Bènlèu :
bientôt.

Biòu :
Bœuf en provencal, ici taureau sauvage de camargue et apte à courir dans les arênes après avoir été bistourné (castré).

Bistournage :
Castration de jeunes taureaux destinés à la course camarguaise par écrasement du cordon testiculaire.

Bou :
bouc, un taureau qui refuse les rasets.

Bouvau :
enclos circulaire où sont regroupés des taureaux après le tri.

Bouvine :
La Bouvine désigne tout ce qui a trait à la civilisation Camarguaise et ses traditions autour du taureau et du cheval.

C
Calu :
fou, imbécile.

Camargo :
Camargue

Capelado :
C’est l’entrée des raseteurs en piste avant qu’ils effectuent leur course.
Cette manifestation débute d’un côté des Arènes et se termine par un salut des raseteurs à la Présidence de la Course.

Caveçon :
partie du harnachement pour éduquer les chevaux rétifs. C’est une chaine placée à hauteur des naseaux.

Chaple :
abattage, tuerie , déchiquetage, hachage.

Char :
camion destiné au transport des taureaux qui participent à une course. Il remplace l'Abrivado et la Bandido qui sont devenues des spectacles à part entière. Il existe même des Concours d'abrivados

Chat :
garçon.

Chato :
jeune fille.

Chivau :
cheval

Course camarguaise ou provençale:
course à la cocarde agréée par la ligue de protection des animaux.

Coursejade :
épreuve d'équitation camarguaise, 2 ou 3 gardians doivent barrouler un anouble afin que les piétons puissent s'en saisir pour le marquer du signe de la manade.

Couverton :
tapis de selle à carreaux faisant partie du harnachement du cheval camargue

D
Devise :
couleurs représentant une manade sous forme d’une cocarde.

E
Embarrage :
enfermer (le terme provençal du mot espagnol encierro).

Escoussure :
échancrure de l'oreille signe de chaque manade.

Encierro :
Lâcher de taureaux sur un parcours fermé.

F
(la) Fe di biòu :
la foi, la passion de la bouvine.

Ferrade :
marquage au fer rouge des poulains ou des taurillons.

G
Gardian :
pour le code du travail c' est un ouvrier agricole, gardien de chevaux ou de taureaux sauvages en Camargue.

Gardian amateur :
Ce sont des intervenants bénévoles qui aident le manadier. Les gardians amateurs sont généralement inscrits à l’association des gardians non salariés.
Sans ces gardians amateurs il n’y aurait pas de bouvine.

Gase :
Passage à gué par le troupeau, traversée d’un étang ou du Rhône à la nage.

H
I
J
K
L
Lou Marqués :
Le marquis Fólco de Baroncelli-Javon (1869-1943), œuvra à la sauvegarde et à la redéfinition des traditions camarguaises.

M
Manade :
la manade désigne le troupeau de bovins ou de chevaux et le lieu où il pâture.

Manadier :
Propriétaire d’une manade de taureaux et/ou de chevaux de race camargue.

Marais :
Autrefois les marais d’eau douce étaient alimentés par les eaux pluviales et par les crues du Rhône, aujourd’hui ils sont alimentés par les excédents d’eau d’irrigation introduite par pompage pour l’agriculture.

Monte Gardiane :
équitation pastorale adaptée au bétail avec une selle spéciale dite selle camarguaise adaptée au travail dans la manade.

N
O
P
Q
R
Raseteur :
Celui qui "rasett " le taureau pur lui enlever ses attributs. Il est vêtu d’une tenue blanche lors de sa prestation dans les Arènes pendant la Course camarguaise. Les attributs: cocarde, gland, ficelles... sont primés par les organisateurs de la course et les spectateurs.

Roselière :
domaine généralement marécageux où poussent les roseaux.

Roussetaïo :
lâcher de jeunes juments et de poulains encadrés par des gardians.

S
Sansouire :
plaine salée où poussent les "engano" (salicornes).

Santen ou Santenco :
habitant des Saintes-Maries de la Mer

Seden :
corde traditionnellement tréssée par les gardians avec du crin de jument

Simbèu :
Taureau conducteur portant une sonnaille, il guide les autres.

T
Tau :
Taureau race locale de petit taille, élevé en liberté (manade).

Toril :
Dans les arénes, lieu où sont enfermés les taureaux.

Tourneur :
Il est également vêtu de blanc, il aide et collabore avec le raseteurs en lui fixant le taureau dans la bonne direction pour permettre le raset.

Trident :
fer, composé d’une douille conique en fer forgé présentant 3 dents, emmanchée sur un morceau de frêne ou de châtaigner. Il sert à guider les taureaux.

U
V
W
X
Y
Z

Home