Pour voir les photos, survolez les vignettes
La naissance de Port-Camargue


Ces quelques photos racontent l'histoire de la naissance de Port Camargue.

Une laune c'est comme une lagune qui aurait perdu son g. Laune. A l'époque le mot existait même pas dans le dictionnaire et souvent il n'existe pas maï « pas plus » aujourd'hui, à moins de déranger le Larousse en plusieurs volumes. Ce qui nous confortait dans l'idée que, béleù « peut-être » , on était les seuls à en avoir une. C'était une petite anse peu profonde (on avait pied pratiquement partout), avec une succession de bancs de sable jusqu'à la Pointe de l'Espiguette. Bien que la laune fût entièrement ouverte sur la mer, sa position (c'est le propre des anses) faisait que les eaux s'y endormaient légèrement, comme pour faire des lits douillets aux poissons. Peu de remous et beaucoup d'ensoleillement, le coin était idéal pour tout ce qui vit et c'est sans doute pour ça que, côté humain, y allaient surtout les enfants, les amoureux, les ravis et quelques pêcheurs.

retour au sommaire